La noix

Publié le par G@RCIA

 Il s’agit là de la jeune noix qui tombe prématurément l’été. Le projectile est donc constitué de la noix encore emprisonnée dans le brou. De forme très aérodynamique et de très forte densité, la noix est vraiment redoutable. Si la difficulté à insérer le projectile dans votre canon ne vous arrête pas, alors vous assisterez à coup sûr à un tir mémorable. Certainement un des champions des projectiles.  

 

   Il est cependant assez rare et n'est disponible que pendant une courte période de l’année. A réserver aux tireurs avertis. Permet d'atteindre facilement la portée maximale de votre patator. Ces noix précoces sont particulièrement adaptées (du moins, celles que j'ai récoltées) aux canons de 40 vraisemblablement. Elles vont également assez bien pour le chargement à l'emporte pièce, si la réduction à effectuer n'est pas trop importante (pour ne pas atteindre la coque).

 

Convient aussi admirablement bien pour faire des ricochets sur plan d'eau (vraiment très jouissif): facilement 5 ricochets sur une centaine de mettres et des bonds d'une dizaine de mètres chacun. Excellent ! Salut !

Publié dans Art de la guerre

Commenter cet article